Depuis le 06 juillet, certains ports de la rade accueillent les bateaux en route vers Brest, préludes aux festivités qui débutent le mercredi 13 à Brest.

Port Pors Beac'h et le Yelen de Logonna-Daoulas

Le 10 juillet, Logonna-Daoulas devient l'un des Ports Escales 2016 et accueillera plus de 60 bateaux sur les sites de Pors Beach et du Yelen.La commune organise ses fêtes maritimes où partenaires et associations collaborent à l'organisation de cette journée aux couleurs marines. Un beau programme et des animations pour petits et grands vous attendent.

http://www.brest-terres-oceanes.fr

Rendez-vous est pris dimanche, c'est à Pors Beac'h que la Marie-Claudine sera présente. Les membres de la troupe y présenteront également dimanche soir leur spectacle (vers 18 heures).

A quelques jours de Brest 2016, c'est une bonne occasion de rappeler de ce qu'étaient les premiers rassemblements de vieux gréements. Parce qu'avant Brest (1ère édition en 1992), il y a eu Douarnenez (à partir de 1986). Et avant tout ça, il y avait Pors Beac'h.

FRAD029_12FI_00037                  Pors_Beac'h_84

 

Pors Beac'h, c'est un petit port, plutôt une cale et quelques mouillages abrités, comme on en trouve beaucoup en rade de Brest. Situé à Logonna-Daoulas, c'est sur cette commune que Jacques Kerhoas  décide en 1964 la création du centre nautique de Moulin-Mer. Pionnier des classes de mer, dans la lignée du mouvement d'éducation populaire laïque d'après-guerre, il y défendra pendant 40 ans la démocratisation de la voile.

C'est également à Logonna qui se crée l'association Groupe Finistérien de Croisière, dirigée par Jakez Kerhoas (fils du premier). Ils récupèrent d'abord certains bateaux (Armagnac, Mousquetaire) qui faisaient naviguer les enfants des classes de mer, puis acquièrent deux plus grands bateaux traditionnels, le Solweig et l'Ariane, répliques de pilotes côtiers normands. L'association entre ainsi dans le cercle des propriétaires de vieux gréements.

pub_solweig_ariane

 

A l'occasion d'une rencontre entre Jakez et le président des Old Gaffers Association à Saint-Malo, germe alors l'idée pour les malouins de faire escale à Pors Beac'h, alors que le GFC souhaite organiser une fête en l'honneur du Solweig qu'elle vient d'acheter en 1979.

Des rassemblements existent déjà (régates, pardons, bénédictions des bateaux), mais une programmation est mise en place avec des animations tournant autour du patrimoine maritime.

On est en 1980, et une bande de passionnés de voile traditionnelle rassemble 70 vieux gréements. Ce sont pour certains des bateaux qui se retrouvent depuis 1975 aux "Vieilles Coques" de Concarneau (plus ancien rassemblement de vieux bateaux en France), certains viennent de Saint Malo via l'association des Old Gaffers, d'autres d'Angleterre (pionniers en matière de culture maritime), auxquels vont se joindre également des bateaux de la rade de Brest.

800px-Brest_2012_-_bazar_brestois_(22)

L'édition de 1980 permettra notamment de fédérer des personnes autour de la voile traditionnelle et du patrimoine maritime. Passionnés, marins, mais aussi historiens et chercheurs comme Bernard Cadoret qui va créer un an plus tard la revue le Chasse-Marée avec pour mission de promouvoir la culture et le patrimoine maritimes.

Le rendez-vous est repris en 1982 (150 bateaux), puis en 1984 (15 000 spectateurs) avec l'appui du Chasse-Marée. 

Chaque édition est un succès, et l'ambiance particulière qui règne à Pors Beac'h lui vaudra le surnom de "Woodstock de la mer". Ces évènements font date et préfigurent les grandes fêtes maritimes que nous connaissons depuis Brest 92. Organisé comme une fête populaire en 1980, l'accent est mis pour la première fois sur tout le savoir-faire relatif au patrimoine maritime: éclairage nocturne qui met en valeur les bateaux, jeux nautiques, régates de vieux gréements, chants de marins, expositions, projections de films maritimes, ateliers autour des techniques de construction et de navigation, matelotage, etc. 

Pors_beach_1984